On perçoit une augmentation timide de l'agenda bertsolaristique

26/05/2021
Compte tenu du nombre de représentations, la tendance est ascendante. En ce qui concerne le format, pour le moment, les festivals et les spectacles spéciaux continuent d'apparaître. Celle-ci est la lecture des cinq premiers mois de 2021.

Le début de l'année n'a pas été bon pour le bertsolarisme quant au nombre de représentations effectuées. À la suite de la crise provoquée par la pandémie, au cours des premiers mois de cette année ont été effectués 60% de moins qu'en 2019, et 25% de moins qu'en 2020, étant donné qu’au début de l'année dernière la pandémie n'avait pas encore été déclaré.

Si il y a deux ans 366 sessions ont été organisées, 144 ont été organisées cette année. En tout cas, à partir de mars, le nombre de places de bertsolaris a augmenté et continue à augmenter aujourd’hui: en avril 29 sessions ont été organisées et 47 en mai.

Taubleau des performances. Premier semestre de 2021.

En ce qui concerne le type de format, la tendance des derniers mois est maintenue : les festivals et les spectacles spéciaux occupent la majeure partie de l'agenda bertsolaristique, concrètement ils deviennent 91,5% des propositions. Au contraire, peu de sessions ont été programmées de celles connues comme amicales et places libres, qui sont celles qui ont lieu aux déjeuners et dîners et les spectacles que les bertsolaris exécutent dans la rue, où ils sont près des spectateurs et sans présentateur.

Mise sur Lanku

Lanku offre un service de recrutement aux organisateurs locaux. Le nombre de sessions qui ont lieu à travers Lanku a augmenté d'année en année. Il convient de noter que compte tenu de la période de janvier à mai, en 2021 45% des représentations ont été programmées par Lanku, et en 2019 était de 30%.

En avril il y a eu 29 sessions; 47 en mai. / XDZ