1 800 personnes, s'exerçant et profitant du bertsolarisme

05/02/2020
Combien de municipalités comptent avec une bertso-eskola (école de bertsolarisme)? Combien de groupes d'apprentissage existe-t-il actuellement? Combien sont pour les enfants et combien pour les adultes? Nous avons collecté des données sur les bertso-eskola pour savoir quelle est la situation actuelle.

Les données recueillies ces derniers mois montrent que les bertso-eskolas (école de bertsolarisme) jouissent, en général, d'une bonne santé: il y a 1 796 personnes réparties dans 117 communes qui se réunissent dans lesdites écoles pour partager leur passion. C'est aussi un hobby partagé par différentes générations, car il regroupe 1 300 enfants et 430 adultes environ, pour lesquels travaillent 112 enseignants.

Photo: Jakub Szafranski / XDZ
Bertso-eskola à Zizurkil. Photo: Jakub Szafranski / XDZ

Ces données nous servent également à detecter les aspects à améliorer. Parmis celles-ci,  l'écart entre le nombre d'hommes et de femmes participant à des bertso-eskola pour adultes est à souligner. Nous devrons étudier comment encourager la participation des femmes dans ces groupes. Répondre aux différents besoins des enseignants et analyser la situation par territoire, sont d'autres aspects dont nous devons tenir compte.

Il est à noter que ces données nous offrent une vision quantitative que nous pouvons  confronter, par exemple, avec la réalité particulière de chaque participant, ainsi qu'avec les caractéristiques sociolinguistiques locales.

La moitié chez les groupes d'enfants, moins d'un tiers chez les adultes

Plus précisément, 1 796 participants des bertso-eskola, dans les 259 groupes de 117 municipalités. Les chiffres pour les femmes et les hommes sont similaires -49% de femmes, 51% d'hommes- mais cet équilibre est rompu lorsque l'âge entre en jeu. Dans le cas des groupes de moins de 18 ans, le pourcentage de filles est de 56% et celui des garçons de 44%, tandis que dans le cas des adultes le pourcentage de femmes baisse à 30% et celui des hommes atteint les 70%.

Pour comprendre les réalités qui se cachent derrière ces chiffres d'autres études seront nécessaires, car ces données soulèvent de nombreuses questions: pourquoi les femmes adultes quittent la bertso-eskola ? en quittant bertso-eskola, continuent-elles ou non dans le monde du Bertso (et, arrivées à maturité, comment et à travers quels espaces donnent-elles une continuité à leur hobbie) ? Ou, que pourrions-nous changer dans la dynamique habituelle des bertso-eskolas pour encourager leur participation ?

Les groupes où ils pratiquent l'improvisation et ceux d'initiation sortent du lot

Certains groupes se réunissent pour préparer les championnats, d'autres ont pour but de chanter des bertsos écrits ou d'organiser des représentations. La majorité sont des groupes pour s'exercer ou d'initiation, respectivement 125 et 87 sur 259.

Les bertso-eskolas sont les principaux agents qui promeuvent le bertsolarisme dans leur environnement et s'organisent de manière autonome. Bertsozale Elkartea (Association des amateurs du Bertsolarisme) leur offre les moyens pour faciliter leur travail en tant qu'enseignants. Il y a 112 enseignants qui enseignent le bertsolarisme et, dans 74% des cas, ils ont le soutien de Bertsozale Elkartea. Dans d'autres cas, ils sont embauchés par des associations en lien avec l'euskara (langue basque) et la culture ou par des entités locales. Il existe également des groupes qui travaillent sans enseignants, ils représentent 8%.

Donnés: 2019-2020

Types de bertso-eskolas. Donnés: 2019-2020

Les données collectées correspondent à l'année scolaire 2019-2020 et ont été obtenues grâce aux questionnaires remplis par les responsables des bertso-eskolas. Bertsozale Elkartea a pu réaliser la collecte de ces données grâce à l'Université du Pays Basque et, pour cela, nous avons eu la collaboration d'une étudiante en Anthropologie Sociale.

L'information sera traitée de manière confidentielle et les données générales seront utilisées pour l'étude. L'objectif est de recueillir ces données tous les quatre ans pour ainsi connaître l'évolution du mouvement.

Plus d'information sur le web www.bertsoeskola.eus.

Par genre et âge. Donnés: 2019-2020