Le bertsolarisme dans l’enseignement formel: en constante adaptation et innovation

03/03/2021
53 enseignants offrent des cours de bertsolarisme à 29500 élèves dans le cadre de l’enseignement formel; comme dans d’autre domaines, ils ont dû s’adapter aux nouveaux temps.

Le projet développé en classe par l'association Bertsozale Elkartea bénéficie d'une très bonne santé. En ce moment, nous enseignons le bertsolarisme dans 511 centres de 229 localités, et nous sommes arrivés à 29.500 étudiants grâce au travail de 53 professionnels de l'association. Le corps enseignant connaît et améliore continuellement le processus d'enseignement. 

"Si nous les demandons de faire le verset complet, il sera difficile que les élèves le fassent tout d’un coup. Mais presque tous sont capables de répondre à un point avec un autre point."

Mikel Artola de Bertsozale Elkartea étudie depuis quelques années le processus d'enseignement du bertsolarisme et, en se basant dans sa recherche, il a testé et proposé une nouvelle méthodologie. Fondamentalement, il consiste à enseigner aux étudiants à créer des versets tout d’un coup: il ressemble au bertsolarisme et a, aussi, beaucoup de jeu. "La clef est dans ce que nous les demandons", dit Mikel Artola. "Si nous les demandons de faire le verset complet, il sera difficile que les élèves le fassent tout d’un coup. Mais presque tous sont capables de répondre à un point avec un autre point; même de faire un couplet entre deux", explique-t-il. "Ainsi, ils répondent comme les bertsolaris: utilisant l’oreille et sans compter de syllabes", dit-il. Oui, il assure que l'activité en classe "change assez". 

Selon l’enseignate Nerea Urra, cette méthodologie rend "la dynamique de la salle plus intense et participative". "Ce fonctionnement offre à chaque élève plus de possibilités pour développer ses capacités". Elle assure qu'elle perçoit aux élèves "plus motivés puisque l'expérience avec le verset devient un jeu".

Non seulement dans les classes, mais elle a également mis ses élèves à chanter dans une rencontre. "Nous l'avons fait dans la salle du collège et la majorité a pris part spontanément", explique-t-elle. "Beaucoup ont voulu répéter l'exercice et je les ai vus motivés et tranquilles".

Le professeur Asier Alcedo dit que c’est «curieux» de voir la réaction des autres quand l'un d'eux chante. "Si le premier exécute bien l'exercice, il influence toute la classe; parfois, ils l'applaudissent même en croyant qu'il a fait quelque chose d'impossible", dit-il. "Conscients qu’ensuite vient leur tour, ils deviennent nerveux, mais une fois chanté, restent avec un point de fierté", a-t-il ajouté.

 

Le bertsolarisme dans les salles de classe: chiffres

229 peuples

511 centres

29.500 élèves

53 professorat

 

Notre propre matériel didactique

Dans cette constante adaptation, nous créons continuellement du matériel didactique pour travailler le bertsolarisme. C'est ce que déclare Ixiar Eizagirre, responsable du matériel pédagogique de Bertsozale Elkartea: "C'est les enseignants qui créent le matériel qu'ils vont l’utiliser en classe", explique-t-elle. Tout le matériel que nous avons créé ces dernières années destiné aux enfants est disponible sur www.bertsoikasgela.eus. "Nous sommes en train de créer du matériel pour mettre en œuvre cette nouvelle méthodologie, et l'un des résultats sont les jeux de cartes", explique Eizagirre. "Face au nouveau cours, nous sommes en train de renouveler le manuel", a-t-elle ajouté.

Les jeux de cartes ont été créés par Bertsozale Elkartea et Lanku Kultur Zerbitzuak, avec les enseignants. Il s'agit d'une collection de six lots qui sont organisés par degré de difficulté. Chacun est destiné à un exercice concret. Une collection de jeux de cartes a été offerte à toutes les écoles de Bertsos et seront également utilisés dans l'enseignement formel.

Pour voir et tester cette nouveauté, les jeux de cartes sont disponible sur le site www.bertsoeskola.eus, dans la section Hasiberriak, en les téléchargeant en version pdf.

Un cours différent

En conséquence de la pandémie, des mesures ont été prises dans tous les centres, de sorte que les exercices, la dynamique et les activités ont dû être adaptées aux mesures sanitaires.

Karta jolasak