Bertsozale.eus Bertsozale Elkartea

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Dimanche, Barakaldo sera le point de ralliement du monde des bertsus

12/12/2017
Le Championnat Général des Bertsolaris se conclut cette fin de semaine au BEC. Les finalistes ont auparavant donné une conférence de presse accompagnés du président de l'Association Bertsozale Elkartea, Iñaki Murua, et de Lorea Bilbao, députée de la Commission Basque et Culture de la Députation Forale de Bizkaia.

Il ne reste plus que cinq jours avant de conclure le championnat entamé il y a trois mois. La Finale du Championnat Général de Bertsolaris se jouera dimanche au Bilbao Exhibition Centre (BEC) et la conférence de presse de ce jour a donné toutes les informations à son sujet. Iñaki Murua, président de l'Association Bertsozale Elkartea et Lorea Bilbao députée en ont fait la présentation, accompagnés des huit finalistes : Aitor Mendiluze, Aitor Sarriegi, Amets Arzallus, Beñat Gaztelumendi, Igor Elortza, Maialen Lujanbio, Sustrai Colina et Unai Agirre.

14.600 personnes se réuniront dimanche au Bilbao Exhibition Centre (BEC) "la plus grande enceinte couverte du Pays Basque" ainsi que l'a décrite le président de l'Association Bertsozale Elkartea, Iñaki Murua, lors de la conférence aujourd'hui. "Voir l'engouement des gens pour venir à la Finale nous a donné une grande joie; malheureusement, il n'y a pas de place pour tout le monde, mais nous sommes sincèrement heureux de la réponse du public tout le long du Championnat", a-t-il ajouté.

Le Championnat a débuté en septembre dernier à Baigorri (Basse Navarre) et a traversé les sept provinces durant ces 3 mois. Ainsi "nous ont accueillis des villes plus ou moins euskaldun, plus ou moins bertsozale (amateur de bertsus); et de fait, le Championnat a permis au bertsularisme d'aller dans des lieux et vers des gens où il en a peu l'occasion", a indiqué Murua. Il a aussi remercié les associations locales qui se sont jointes à l'organisation du Championnat et sans l'implication desquelles, il n'aurait pu se faire dans de si bonnes conditions. Le Championnat a compté 43 bertsolaris participants, mais il faut noter qu'il débute bien des mois avant, car ceux-ci sont issus des qualifications des divers championnats territoriaux organisés en amont en Araba, Bizkaia, Gipuzkoa, Navarra, et Lapurdi, Behe Nafarroa, Zuberoa (Labourd, Basse Navarre, Soule).

Iñaki Murua a loué les prestations des bertsolaris durant le Championnat: "Chacun à sa façon, a contribué à l'art du bertso qui est le protagoniste indiscutable du Championnat".

Sebastian Lizaso, chargé de remettre la txapela

Le gagnant/la gagnante reçoit la txapela comme symbole du champion (“champion” en basque se traduit "txapeldun" qui étymologiquement signifie "qui possède la txapela"). C'est un des moments culminants du Championnat et remettre la txapela représente aussi un grand honneur. Cette année, le privilège en revient à Sebastian Lizaso, champion de l'édition de 1986 et vice-champion en 1989 et 1997. Natif de Azpeitia, il a grandi dans un contexte particulièrement baigné de bertsularisme, en grande partie grâce à son père Joxe Lizaso. Ces dernières années, il fait partie de ceux qui ont le plus chanté de place en place.

Des experts internationaux, sur la Terrasse Mintzola

La fondation Mintzola Ahozko Lantegia, soutenue par Bertsozale Elkartea et d'autres structures du Pays Basque, qui promeut la recherche sur le bertsolarisme et contribue à la synergie entre les diverses formes de chant improvisé de par le monde et d'autres disciplines orales artistique en euskera, a invité pour la Finale de dimanche des chercheurs experts en oralité, ainsi que des improvisateurs d'autres cultures et similaires au bertsolarisme et plusieurs medias internationaux. Cette finale constitue un phénomène unique et suscite la curiosité des regards extérieurs: lors du Championnat de 2009, John Foley de l'Université du Missouri, une référence dans le domaine de l'oralité, qui sera parmi nous dimanche, indique ne pas connaître d'autre événement organisé tous les 4 ans et qui rassemble autant de public amateur de la discipline. Ceux qui ne pourront être sur place dimanche, pourront suivre la Finale sur la plateforme Bertsoa.eus ou sur la chaîne ETB1, tant le matin que l'après-midi avec les commentateurs Aitzol Barandiaran, Ilaski Serrano et Uxue Alberdi.